Nos revendications

Face à la crise sociale et climatique, la coalition Code Rouge aspire à des changements sociétaux et systémiques. La crise climatique et sociale est déjà une réalité. Il n’y a plus de temps à perdre! Voici nos principales demandes :

  • SORTIR  DES ÉNERGIES FOSSILES
    Pour un avenir viable, nous avons besoin d’une réduction de la consommation globale d’énergie et d’une transition rapide vers les énergies renouvelables.
  • ACCÈS À L’ÉNERGIE POUR TOU·TE·S
    La précarité énergétique est inacceptable. Une énergie accessible pour tout le monde est un droit fondamental. Dans le même temps, les consommations excessives des gros consommateurs doivent être fortement limitées.
  • FIN DES NOUVEAUX PROJETS FOSSILES
    Plus de nouvelles bombes climatiques, comme les projets des pipelines à travers l’Afrique de l’Est ou dans l’Arctique, et arrêt de tous les autres projets inutiles, polluants et destructeurs.
  • GARANTIR DES EMPLOIS DE QUALITÉ DANS UNE UNE ÉCONOMIE DÉCARBONÉE
    Pour mettre en place une transition juste, il faut fournir un véritable plan de reconversion pour les travailleurs·euses des industries polluantes en se dirigeant vers une économie circulaire et décarbonée. Les syndicats et les travailleurs·euses doivent être étroitement impliqué·e·s dans l’élaboration de ces plans de transition juste.
  • RECONNAÎTRE LES RESPONSABILITÉS HISTORIQUES ET ASSURER DES RÉPARATIONS
    Notre dépendance aux énergies fossiles provoque des conflits, des violations des droits humains et perpétue des logiques (néo)coloniales. Nous devons reconnaître la responsabilité historique des multinationales et états occidentaux/du nord global. Les dommages causés aux communautés doivent faire l’objet de réparations.
  • TAXER LES GROS POLLUEURS ET LES MILLIARDAIRES
    Pour financer cette transition, nous avons besoin d’argent et nous savons qui l’a. Il est temps de forcer les principaux responsables—les plus aisés et les grands pollueurs—à payer leur juste part et mieux répartir les richesses. Les subsides et primes aux pollueurs doivent disparaître.
  • ISOLER NOS MAISONS ET BÂTIMENTS
    Cela réduira les factures d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre et créera de nombreux emplois. Cela nécessite des investissements massifs, en commençant par la rénovation des logements à faible performance énergétique et des logements les plus précaires. Le droit à un logement décent, abordable et salubre doit être garanti. Les logements sociaux sont cruciaux pour y arriver.
  • DES TRANSPORTS PUBLICS ABORDABLES POUR TOU·TE·S ET DE MEILLEURE QUALITÉ
    Investir massivement dans les infrastructures cyclables et piétonnes et dans les transports publics pour les rendre abordables ou gratuits, durables et accessibles à tou·te·s. Limiter l’usage de la voiture, en interdisant les publicités pour les voitures et en supprimant les voitures de société.